Claudine Doury au Carré de Baudouin

Par chance, la vie que je mène me laisse encore le temps de m’intéresser à d'autres images que les miennes !
Hier soir donc, je quitte mon éternelle blouse noire de labo pour une petite robe en dentelle plus digne du vernissage de Claudine Doury au Carré de Baudoin.
Dix années, onze même, de travail sont exposées là.


© Claudine Doury / Agence Vu' - Route de Samarcande, UZ, 2004

A découvrir ou à retrouver les fameuses séries Loulan Beauty ou Artek, Sasha...
Ce sont de très belles photographies mises en valeur par ce vaste lieu paisible.

Pour ma part, quelle que soit la série, je suis particulièrement sensible à ce que rien jamais ne soit ostentatoire et à la finesse de la couleur, toujours retenue, mais ma préférence va à Loulan Beauty ; j'aime ici que le voyage soit aussi un voyage intérieur, la présence infiniment ténue, discrète, de la voyageuse, ce fil d'Ariane qui relie si délicatement les images.


© Claudine Doury / Agence Vu' - Kolkhoze de coton de Kokand, UZ, 2002

Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris

Exposition du 23 septembre au 26 novembre 2011

Les photographies de ce billet sont reproduites avec l'aimable autorisation de l'artiste.


Horizons Maghrébins - Numéro 63

De retour de Reims après un week-end fraternel - c'est quoi déjà le féminin de fraternel ? - et somme toute assez ensoleillé, je trouve dans notre boite aux lettres le dernier numéro d'Horizons Maghrébins qui contient un petit portfolio d'''Une femme française en Orient''.
En le feuilletant ma reconnaissance va à Habib Samrakandi qui m'a invitée à collaborer à ce numéro 63.


Scène de la vie quotidienne - Maroc 2011

Indépendamment des aléas inhérents à l'impression et des éternelles surprises causées par des maquettes souvent plus étonnantes qu'heureuses - ce dont dont je parviens plus ou moins, la philosophie venant avec l'âge, à faire abstraction - c'est toujours une joie pour moi de voir mon travail publié.
De surcroît, ces quelques pages accordées à ma dernière série sont formidablement d'actualité entre la Marrakech Art Fair à la fin du mois et l'exposition de Nice qui démarre le 8 octobre.

Pour ceux qui souhaiteraient se la procurer au Maroc, la revue Horizons Maghrébins est disponible à l'Institut Français de Marrakech.

Tout va si vite

Qu'il était favorable à l'écriture le temps où une de mes élèves, fameuse pour son caractère imprévisible, arrivait vers midi pour un cours censé commencer à 10h.
Et encore, lorsqu'elle venait.
Aujourd'hui, j'en suis réduite à écrire en courant ; mes élèves, contents de me retrouver après la séparation des vacances d'été, sont à l'heure leurs nouvelles photos sous le bras - on ne peut guère le leur reprocher, n'est ce pas ?! - et l'actualité d'Une femme française en Orient, entre la Marrakech Art Fair et le festival Sept Off de Nice nous monopolise bien.